Pays et paysans de l'Aubrac - Claudy Guiot
Pays et paysans de l'Aubrac
L'Aubrac est un plateau basaltique culminant à 1469 m, vaste étendue de pâturages, le climat y est rude. Défriché par les moines durant le moyen âge, l'espace est entièrement dévolu à l'élevage de la célèbre race Aubrac. L'agriculture traditionnelle menée jusqu'à présent a permis d'entretenir et de préserver une faune et une flore très diversifiées.
En 1950 il y avait 264 burons en activité sur l'Aubrac, leur nombre a lentement décliné et en 2002 les deux derniers ferment suite à la mise en place des normes sanitaires européennes. J'ai eu la chance de pouvoir rencontrer quelques-uns des derniers buronniers de l'Aubrac dans les années 1985 à 1995. Ces hommes isolés pendant 6 mois dans les estives menaient une vie austère de travail quotidien, entre traite des vaches et fabrication de la fourme il y avait peu de place pour le repos. Aujourd'hui quelques burons ont réouvert, comme celui de Camejeanne en 2011 sur L'Aubrac, pour une exploitation mêlant production de fourme et tourisme.
Top